Vie du Labex

Le Labex ITTEM se déploie à l’international

Extrait de la cartographie interactive des réseaux internationaux du Labex ITTEM

Le Labex ITTEM est l’un des centres internationaux de ressources sur la montagne dans le champ des sciences humaines et sociales. Il entretient de nombreux liens avec des organismes et chercheurs étrangers, à l’échelle de l’arc alpin et au-delà. Plusieurs des projets de recherche qu’il soutient comportent une dimension internationale, sur des thématiques variées : diversification des stations de ski, rôle d’ « observatoire » des refuges de haute montagne, sites touristiques glaciaires et changement climatique, tourisme VTT… Depuis cette année, le Labex ITTEM est doté d’un service de coopération internationale animé par Raffaella Balzarini, qui permet de renforcer le déploiement de ses actions et la visibilité de ses travaux à l’étranger.

Dans le cadre de la présidence française de la Stratégie de l’Union européenne pour la région alpine (Suera), et au titre de son expertise académique, le Labex participe à divers groupes de travail sur les thématiques de la recherche et de l’innovation et du tourisme en montagne. Il participe notamment à la mise en place d’un Master international consacré au tourisme alpin en partenariat avec des universités de plusieurs pays. Au-delà du cadre de la Suera, le Labex ITTEM élargit son réseau académique en tissant des liens avec différentes universités en Italie, en Suisse, en Autriche et aux Etats-Unis.

Sur un volet plus opérationnel, le Labex ITTEM organisera à l’automne 2021 deux conférences en Suisse en partenariat avec le Centre interdisciplinaire de recherche sur la montagne (Cirm), dont l’une devrait s’inscrire dans le cadre du 19ème Swiss geoscience meeting à Genève. Ces rencontres auront pour objectif d’évaluer les actions et recherches menées conjointement au niveau de l’arc alpin par le monde académique et les acteurs du territoire.

Le Labex participe aussi à plusieurs évènements internationaux. Le 6 mai dernier, lors de la 16ème édition du colloque Sageo – rencontre majeure dans le paysage de la géomatique et de l’analyse spatiale – les porteurs du projet Refuges sentinelles ont présenté l’organisation et la valorisation des données collectées en haute montagne, à partir des refuges, pour y étudier les changements des pratiques professionnelles, touristiques et sportives. Ce projet sera à nouveau présenté à un public d’alpinistes français et étrangers le 26 juin prochain au refuge des Cosmiques, à 3 613 mètres d’altitude, dans le cadre des festivités organisées pour les 200 ans de la Compagnie des guides de Chamonix. Mélanie Marcuzzi, gardienne du refuge, est l’une des scientifiques à l’origine de Refuges sentinelles.

Enfin, le site internet du Labex ITTEM sera disponible d’ici l’été en version anglaise afin d’offrir au grand public et aux scientifiques étrangers une meilleure visibilité sur ses activités.