Français,Publications

Fermeture des stations : chance ou risque pour la transition ?

© Leïla Shahshahani

La fermeture des remontées mécaniques en France cette saison sera-t-elle l’« opportunité » de réinventer le tourisme hivernal, ou va-t-elle au contraire hypothéquer la possibilité de certaines stations d’opérer leur démarche de transition vers des modèles de développement alternatifs ? C’est la question que posent des chercheurs de l’Inrae, de l’Université Grenoble Alpes et de Météo France pour The Conversation, dans leur article intitulé « Ski, la pandémie ne permettra pas forcément de réinventer le tourisme de montagne ».

« La crise actuelle se répercutera bien au-delà du court terme et des activités directement concernées par les mesures restrictives et les dispositions compensatoires. La menace plane ainsi non seulement sur l’activité dominante des stations de montagne, mais aussi sur les démarches de transition initiées par les territoires », écrivent les auteurs. Parmi eux, deux membres du Labex ITTEM : Emmanuelle George (Inrae), chercheuse en aménagement touristique et coordinatrice du projet Tandem – Transition touristique des territoires de montagne – et Hugues François (Inrae), chercheur en aménagement du territoire spécialisé dans le tourisme de montagne et la gestion des systèmes d’information. Co-porteur d’un projet de recherche sur le rôle du tourisme VTT, Hugues François dirige également deux thèses, l’une sur le partage des ressources en eau dans les stations de sports d’hiver alpines, l’autre sur les apports du patrimoine culturel dans la diversification de l’offre touristique dans les hautes vallées alpines (Maurienne, Lombardie, Parc national du Mercantour).