Français,Vie du Labex

Rentrée 2024 des Masters : la pédagogie du terrain

© Mikaël Chambru

Chaque année, le Labex ITTEM soutient des ateliers pédagogiques destinés à des étudiants de Masters au sein de cursus proposés par les universités Grenoble Alpes (UGA) et Savoie Mont Blanc (USMB).

Sur l’année universitaire 2023-2024, le Labex ITTEM a soutenu huit projets de formation proposés par différents Masters. Ces projets ont pour point commun d’offrir une immersion au cœur de problématiques concrètes rencontrées par différents territoires de montagne. Ils donnent aux étudiants la possibilité de confronter les enseignements théoriques avec les réalités du terrain.

C’est aussi l’occasion pour eux de comprendre comment se fait la recherche en sciences humaines et sociales, et comment se construisent les connaissances au contact des acteurs des espaces montagnards. Réciproquement, ces ateliers permettent aussi d’alimenter et d’enrichir les travaux des enseignants-chercheurs :

À partir de la rentrée 2024, sept ateliers pédagogiques seront proposés à des étudiants de plusieurs formations partenaires, sur des thématiques variées :

  • Réaliser un projet en communication publique en lien avec des questions d’environnement en moyenne montagne dans la région du lac du Bourget en Savoie, en partenariat avec l’agglomération Grand Lac, l’ONF et le Conservatoire du littoral (Master Information, communication publique et médias – UGA)
  • Faire le bilan carbone et l’analyse du comportement des touristes sur le site de la station de la Croix de Bauzon, en partenariat avec le Syndicat mixte de la montagne ardéchoise (Master Management du sport : tourisme et montagne – UGA).
  • Réaliser une communication et animation scientifiques à partir des enjeux et controverses sur la marmotte et son comportement dans un contexte de changement climatique, en partenariat avec le Parc national de la Vanoise, le Laboratoire de biométrie et biologie évolutive (Université Lyon 1) et des associations de protection de l’environnement, d’agriculteurs et de chasseurs (Master Communication et culture scientifique et technique – UGA).
  • Partir en immersion sur le territoire du Col de Marcieu en Chartreuse pour appréhender le contexte de la transition touristique et la complexité des enjeux qui s’y rattachent, en partenariat avec l’Office de tourisme intercommunal Belledonne-Chartreuse, les remontées mécaniques 7 Laux – Col de Marcieu – Collet d’Allevard et l’association Espace Belledonne (Master Stratégies Économiques du Sport & du Tourisme – UGA).
  • Participer au projet de création artistique d’une itinérance pédestre entre la grotte Chauvet et la grotte de Lascaux, en partenariat avec la structure artistique associative Agence Monik Lézart (Master Géographies et Montagnes – Géosphères – USMB).
  • Plonger dans l’évolution historique du Fort de Tamié dans les Bauges, de son passé monastique à son devenir touristique, et appréhender la complexité des choix et adaptations à opérer sur le site, en partenariat avec le site du fort de Tamié (Master Histoire appliquée : société, environnement, territoires – UGA).
  • Construire un Living lab sur les mobilités de proximité sur le territoire du Trièves via l’organisation de rencontres et la mise en place de dispositifs d’analyse des besoins et de récolte d’informations, en partenariat avec l’Adrets et les collectivités et associations de la Communauté de communes (Master Ingénierie du Développement et de l’Aménagement des Territoires en Transition – UGA).

Comme chaque année, une restitution par les étudiants des résultats de leurs ateliers, auprès des acteurs concernés, conclura chacun de ces projets.

A partir de leurs expériences d’encadrement d’ateliers portés par le Labex ITTEM, les enseignants-chercheurs Mikaël Chambru et Raphaël Lachello reviennent sur l’intérêt et l’efficacité pédagogique du stage de terrain pour les étudiants de Master. Dans l’article Un détour par la montagne : le stage de terrain pour former les étudiants à la médiation et communication des sciences, ils montrent comment ce dispositif permet de mieux appréhender les dimensions socio-scientifiques d’une controverse et la complexité des jeux d’acteurs et d’arguments qui la dynamisent.

Retrouvez l’ensemble des projets Formation soutenus par le Labex ITTEM depuis 2020, et les Masters partenaires de ce dispositif.