Français,Publications

Le ski alpin en question dans le Diplo

Dans son numéro d’avril, Le Monde Diplomatique s’intéresse aux effets de la crise sanitaire sur le modèle économique de la montagne et en particulier sur le développement impulsé autour de l’industrie du ski alpin.

Dans l’article de Philippe Descamps Quand la montagne s’émancipe du ski alpin, Philippe Bourdeau, professeur à l’Institut d’urbanisme et de géographie alpine de l’Université Grenoble Alpes et coordinateur scientifique du Labex ITTEM, y fait le constat suivant : « On observe une innovation par retrait, en enlevant la colonne vertébrale (les remontées mécaniques) pour regarder ce qui se passe : démarchandisation, mixité sociale plus forte (…) Le ski alpin, qui prenait toute la place, devenant impossible, toutes les autres pratiques occupent le terrain ». Il ajoute : « Il y a vingt ans, l’enjeu était de sortir du tout-ski. Il y a dix ans, c’était de sortir du tout-neige. Aujourd’hui, c’est de sortir du tout-tourisme ».

L’article brosse notamment un état des lieux de la situation à l’aune de cet hiver si particulier : forte affluence dans les massifs de moyenne montagne, succès du ski de fond, situation très contrastée selon l’altitude des stations. « La puissance publique peut jouer un rôle historique en orientant les soutiens massifs attendus vers une montagne à vivre, plutôt que vers une montagne à vendre », conclut l’auteur de l’article.